overflow_cover_large_3.jpg

DÉBORDEMENT

Marie-Jeanne Boyer 𝄅 Hewitt Miller 𝄅 Teague Riordan en collaboration avec Josh Wyrosdic

2022
projections d’animations 3D, verre, plastique, silicone, étain, papier

4 minutes

la démarche artistique

 

Overflow s'inspire des recherches en cours de Josh Wyrosdic sur la 3,4-méthylènedioxyméthamphétamine (MDMA), une drogue psychoactive communément appelée ecstasy. Il cherche à savoir pourquoi et comment la MDMA provoque la libération d'arginine vasopressine (AVP), alors qu'une croyance courante mais infondée veut que la MDMA provoque l'envie de boire des liquides. Si l'absorption de MDMA entraîne la libération de sérotonine, elle entraîne ensuite la libération d'ocytocine et de vasopressine, qui se trouvent dans la même région du cerveau. Comme l'AVP provoque une vasoconstriction, elle entraîne également une rétention d'eau ; c'est un antidiurétique. Si le consommateur de MDMA boit beaucoup d'eau sans avoir suffisamment d'électrolytes, il peut développer une hyponatrémie - un gonflement des cellules. Ce phénomène peut être fatal, car le cerveau gonfle et se noie essentiellement. Des tests sont actuellement menés pour faire de la MDMA un traitement potentiel des symptômes dépressifs, mais les personnes qui mènent ces tests ne sont peut-être pas au courant des recherches de Wyrosdic. 

 

L'installation, par le biais de la proximité et du contexte, invite le spectateur à associer les éléments présents dans l'espace à la possibilité d'un danger et d'une perte de contrôle. Les projections illustrent simultanément deux réalités. L'une montre le potentiel d'action élevé entre la sérotonine et les cellules d'ocytocine et de vasopressine, tandis que la seconde est une exploration de ce que l'on peut imaginer se produire dans le cerveau au niveau microscopique pendant cet événement. Les éléments sculpturaux présentés comme des artefacts d'une réalité potentielle se retrouvent dans la reproduction du verre d'eau familier, habituellement inoffensif, et de son pendant, la prescription médicale normale et bien fondée, contenant cette fois des pilules métalliques, mettant l'accent sur leur nature factice. Overflow montre comment l'interaction d'éléments apparemment simples peut entraîner de graves complications lorsque les détails ne sont pas pris en compte.

l'œuvre

 

à regarder

en mode plein écran

 

les biographies des artistes

499-headshots_72dpi_Marie-JeanneBoyer.jpg

Marie-Jeanne Boyer

Marie-Jeanne Boyer est une artiste visuelle basée à Montréal, principalement investie dans le design graphique, plus particulièrement le dessin et la photographie analogique. Bien qu'une grande partie de son travail soit digital, elle aime surtout y intégrer des médias plus traditionnels, principalement en raison de leurs propriétés physiques et de leurs processus distincts. Son approche créative est souvent motivée par une nature conceptuelle et maintenue en vie pas des compétences techniques qu’elle cherche perpétuellement à raffiner. Son expérience de la performance et de l'art in situ l'a incitée à explorer le design scénique qui, jumelé à son intérêt pour le post-structuralisme et l'optimisation tel qu’apprivoisé dans un cadre d’ingénierie.

499-headshots_72dpi_HewittMiller.jpg

Hewitt Miller

Hewitt Miller est un concepteur d'objets et un sculpteur qui travaille l'étain, le bois, le métal et le plastique. Il se concentre sur les objets de design pour les espaces domestiques et les environnements réconfortants. Son travail de sculpture est basé sur l'autonomie des matériaux ; l'imprévisibilité qui surgit lorsque nous relâchons notre contrôle sur ces matériaux. Il est en dernière année d'un BFA en design à l'Université Concordia.

499-headshots_72dpi_EricRiordon.jpg

Teague Riordan

Teague Riordon est un artiste 3D et un designer situé à Montréal, présentement étudiant de premier cycle en Design à l'Université Concordia. Il travaille principalement avec les programmes Blender et Affinity, et son expérience couvre la conception et le prototypage de produits, la modélisation 3D, l'animation ainsi que le rendu. Il effectue actuellement des recherches sur l'impression 3D de bio-plastiques pour des applications de loisirs à grande échelle en vue d'une maîtrise en design, et travaille sur un projet de court-métrage d'animation.