observable_cover_large.jpg

L'UNIVERS, OBSERVÉ

Karima Afghoul 𝄅 John Mendoza 𝄅 Ursula J'vlyn d'Ark 𝄅 Gabrielle Simard

2022
perles tissées à la main, lampes UV, détecteur de mouvement

6 pi x 7 pi x 8 pi 6 po

la démarche artistique

 

L’histoire est en train de se perdre. La lumière des étoiles lointaines met des millions ou des milliards d'années à nous parvenir et nous montre ainsi notre passé, l'histoire de notre univers. Cependant, la lumière est aussi en course contre l'une des facettes les plus mystérieuses de notre univers : L'énergie sombre, la force motrice derrière l'expansion toujours plus rapide de notre univers. Pourtant, nous connaissons déjà l'issue de cette compétition : la lumière finira par être dépassée par l'expansion. Notre univers observable va rétrécir ; tout ce que nous avons jamais été capables de voir s'éloignera de nous, inaccessible dans l'obscurité. Nous aurons l'impression d'être seuls. 

 

Fortuitement, les humains sont arrivés à un moment particulier du temps cosmique, encore capables d'observer la vaste étendue de notre univers - et même de découvrir la triste vérité qui sera un jour perdue. À l'aide de perles tissées à la main, d'un détecteur de mouvement et de lampes UV programmables, L'Univers, observé cherche à interroger la tension de ce compte à rebours cosmique en transportant le spectateur à travers une chronologie ultra-accélérée de notre univers observable. Par ce biais, le spectateur pourra faire l'expérience de notre sombre destin - et, ce faisant, vivre la beauté du paradoxe qu’est notre capacité à savoir ce qui viendra à être perdu.

l'œuvre

 

les biographies des artistes

 
499-headshots_72dpi_KarimaKafghoul.jpg

Karima Afghoul

Karima Afghoul est une étudiante de deuxième année au baccalauréat en design à l'Université Concordia. Elle se concentre principalement sur le design graphique, essayant d'aborder la pratique avec une perspective plus durable. Karima a également une bonne expérience du design des médias sociaux et de l'image de marque. En explorant différents domaines du design, elle a commencé à s'intéresser au design web et à l'expérience utilisateur, ce qui lui permet de créer des designs plus holistiques et centrés sur l'utilisateur. Durant ses temps libres, elle aime être dans la nature et trouver de nouveaux lieux de brunch en ville.

499-headshots_72dpi_JohnMendoza.jpg

John Mendoza

John Mendoza est avant tout graphiste, souhaitant toutefois s'aventurer dans d'autres domaines du design. Il est particulièrement intéressé par la nature collaborative du design et par lien avec tous les domaines, ce qui l'a poussé à poursuivre des études supérieures. Aujourd'hui, il étudie le design à l'Université Concordia en tant qu'étudiant de premier cycle tout en travaillant comme coordonnateur du laboratoire de communication visuelle, où il supervise les nombreux étudiants talentueux et leurs projets afin de leur fournir un soutien allant de la technique au conceptuel.

499-headshots_72dpi_Ursula.jpg

Ursula J'vlyn d'Ark

Ursula J'vlyn d'Ark est artiste et développe des logiciels basée à Tiohtià:ke/Montréal, sur les terres autochtones non cédées de la nation Kanien'kehá:ka. Originaire du Sud profond des États-Unis, ille renaît dans l'underground queer de Montréal. La nuit, d'Ark a passé des années en tant que DJ et organisateur d'événements, créant des expériences qui entraînent le public dans des voyages étranges et extatiques. Le jour, ille mettent leurs compétences créatives et techniques au service de leur travail de développeur de logiciels backend.

499-headshots_72dpi_GabrielleSimard.jpg

Gabrielle Simard

Gabrielle Simard découvre les diverses possibilités du design en tant qu'étudiante de première année en design à l'Université Concordia. Elle a précédemment obtenu sa maîtrise et ainsi que son doctorat en astrophysique à l'Université McGill, après avoir complété son diplôme de premier cycle en physique à l'Université de Montréal et à l'Universidad Nacional Autónoma de México. Au cours de son parcours universitaire en physique, Gabrielle s'est de plus en plus intéressée à la vulgarisation scientifique, à la communication visuelle et à ce qui se trouve à l'intersection de la science et de la société.

une exploration de la science

 

La cosmologie est un sous-domaine de l'astrophysique visant à étudier l'origine et l'évolution de notre univers à grande échelle. Un moment déterminant dans le développement du domaine correspond à la découverte historique de l'accélération de l'expansion de l'univers en 1998. Le mécanisme précis de cette expansion cosmique accélérée reste inconnu, mais une explication possible pourrait être trouvée dans la présence abondante d'énergie noire, un composant de la composition masse-énergie de l'univers qui n'a commencé à dominer l'univers que récemment dans l'histoire cosmique. Comprendre la nature de l'énergie noire reste à ce jour l'un des principaux défis de la cosmologie moderne. 

 

Étant donné que la lumière voyage à une vitesse finie et que l'on considère que notre univers a un âge fini, nous sommes intrinsèquement limités dans les informations auxquelles nous pouvons avoir accès depuis le point d'observation correspondant à la Terre. Au fur et à mesure que l'univers s'étend, la lumière provenant d'objets astrophysiques doit traverser une quantité croissante d'espace avant de nous atteindre ; ces objets sont donc progressivement repoussés hors de la portion de l'univers que nous pouvons observer. À l'époque actuelle d'expansion cosmique accélérée, les informations provenant d'une partie croissante de l'univers nous sont inaccessibles, et cet effet est intrinsèquement lié à la présence d'énergie sombre.